Écrivez
nous

Technologie pour la définition de l’enfant sain

La santé de la nation est déterminée par le degré de santé des enfants. C’est l’indice du présent et de l’avenir de la société. Ces thèses sont universellement admises et n’exigent pas d’explications. Et pour les parents lucides – c’est encore le but principal, un composant essentiel du bien-être familial. C’est pourquoi il est utile de savoir quelles technologies existent pour la définition de l’enfant sain et ce que cette notion signifie.

Définition de la notion

 « Le portrait » généralement admis de l’enfant sain consiste en quelques points :

- il est bienveillant, jovial, actif ;

- en fonction de son âge il est assez rapide, fort et habile ;

- ses émotions sont plutôt positives, les expressions de caractère négatif sont subies fermement et sans                 conséquences sérieuses ;

- il se développe physiquement conformément aux critères d’âge établies ;

- le régime de jour correspond aussi à l’âge, aux rythmes biologiques – période du sommeil et de la veille est choisie harmonieusement ;

- gymnastique régulière et nourriture correcte assurent l’absence du surpoids ;

- chutes de la température, aggravation brusque du temps n’est pas une raison pour l’inquiétude puisque sa thermorégulation est entraînée, il est résistant ;

- s’il est malade, ces maladies sont rares, courtes et sans complications.

 Il est déjà facile de comprendre à la base de ces formulations générales qu’il existe les critères particuliers d’évaluation de la santé des enfants, qui concernent leur développement physique et psychologique. Grâce à ces critères on peut évaluer adéquatement la capacité de l’enfant de s’adapter aux nouvelles conditions de la vie, à la société, de définir le niveau de l’état général de sa santé. L’importance de cette notion est confirmée par le fait, que justement à cette période les fondations du bien-être physique et psychologique de l’adulte, membre de la société, sont posées.

Méthodes d’évaluation de la santé des enfants

 Les conditions de base pour la définition du bien-être général lors de l’examen sont définies par la présence de 4 critères de la santé des enfants :

  1. Le fait de présence ou d’absence le jour d’examen des maladies chroniques ou courantes. Par les mots simples l’enfant est malade, est dans l’état limite ou il est sain - infections respiratoires virales aiguës différentes, états allergiques, « un rhume banal », etc.
  2. On estime l’état fonctionnel des systèmes principaux de l’organisme. Il s’agit du changement du pouls, du rythme respiratoire, de la pression artérielle, du contrôle de la vue, de l’oreille. Parfois on utilise la méthode de définition de la capacité pulmonaire vitale (CPV) – volume de l’air, expiré après la plus grande inspiration.
  3. La capacité de résister aux facteurs défavorables de l’influence extérieure. On calcule la fréquence de l’incidence aiguë au cours de l’année. Un bon indice – c’est jusqu’à trois fois par an.
  4. On définit le niveau du développement physique et son accord. C’est-à-dire la correspondance aux critères d’âge en ce qui concerne le poids, la taille, les périmètres crâniens, la tour de poitrine, etc.

 

Dans certains cas (s’il s’agit des enfants âgés de moins de trois ans) les critères de l’évaluation complexe de l’état de la santé des enfants comprennent encore 2 points :

  1. Déviations éventuelles dans l’ontogenèse précoce – comment la grossesse s’est déroulée, le caractère de l’accouchement et le développement du nouveau-né dans les premiers mois de la vie. On évalue la possibilité des risques des maladies héréditaires et acquises par voie de collecte de l’information sur les parents, leur status social.
  2. On définit le niveau du développement neuro-psychologique des enfants – comment la parole est développée, quels acquis sont chez les uns et quels chez les autres.

 

 Les méthodes d’évaluation indiquées de la santé des enfants permettent à l’étape initiale de définir la présence de déviations différentes. Par conséquent la réaction opportune et adéquate permettra de choisir une tactique optimale d’actions, dirigée à l’amélioration de l’état de santé.

Groupes de santé des enfants

 Pour quoi on a besoin des critères d’évaluation de l’état de la santé des enfants? Après l’examen et la comparaison des résultats obtenus on réalise une classification certaine et la division dans les groupes. Ces groupes de santé des enfants ont 5 variantes :

  1. Les enfants complètement sains, qui n’ont aucunes déviations prévues par les critères.
  2. Le groupe le plus fréquent. Il n’y a pas de défauts bien accusés, conformément aux critères d’évaluation indiquées, mais de certains problèmes existent. Par exemple une mauvaise vue, un surpoids ou une dystrophie, une petite taille. Les enfants, qui souffrent souvent des infections respiratoires virales aiguës, entrent aussi dans ce groupe.
  3. Ici sont les enfants qui souffrent des maladies chroniques différentes. Il est important qu’elles sont à l’étape de rémission clinique, sans aggravations fréquentes, et les possibilités fonctionnelles de tel enfant sont conservées et compensées. Le processus d’enseignement ou de travail n’est pas gêné.
  4. Ce sont les enfants qui ont les maladies chroniques dans la phase active ou avec les récidives permanentes, exigeant un traitement thérapeutique permanent. Dans ce groupe il y a aussi les enfants avec les déviations physiques ou les traumas, qui dans une certaine mesure restreignent le processus d’enseignement ou de travail.
  5. Le groupe le plus difficile. Ici sont les enfants-invalides, les enfants avec les maladies chroniques graves qui n’ont presque pas de remissions et les enfants dont les possibilités fonctionnelles sont essentiellement diminuées.

 

 La classification des enfants entre tel ou tel groupe est réalisée par le spécialiste après l’obtention des diagnostics et la réalisation de l’examen par les autres médecins des domaines précis. Les groupes de santé de l’enfant sont une échelle originale qui règlemente la conduite et définit la tactique d’actions dirigée à la conservation ou à l’amélioration du bien-être.

Les facteurs formant la santé

 La santé des enfants est déjà conçue au sein de la mère et même plus tôt. Il est important de comprendre que le mode de vie des parents influe directement sur la présence des problèmes avec la santé chez les enfants. Il est nécessaire d’organiser correctement la garde alternative de la santé de l’enfant, encore jusqu’au moment de sa naissance, et puis un soutien opportun, adéquat de la jeune mère dans les périodes néonatales précoces et tardives.

 Les parents doivent prendre en compte l’information sur ce que la disbalance dans la nourriture, l’hygiène faible, l’absence de la charge physique ordinaire, du sommeil régulier sont les facteurs qui influencent extrêmement négativement sur l’état de santé de l’enfant.

 Le préjudice à la santé de l’enfant est causé aussi par un climat défavorable dans la famille. On a constaté que les enfants qui sont stressés régulièrement, sont dans l’état opprimé et ont de la peur, ont les problèmes non seulement de caractère psychologique, mais aussi les déviations fonctionnelles fréquentes  et réelles – ils sont malades plus souvent sans raisons évidentes.

 L’enfant c’est le bonheur. L’enfant sain – est un bien suprême. Mais la santé de l’enfant – c’est le travail que les parents doivent accomplir avec une qualité et responsabilité maximale. 


Comentarios ()