Écrivez
nous

Les règles d’alimentation pour une mère porteuse

Porter un enfant est un processus très important car il est nécessaire d’assurer à l'embryon toutes les conditions nécessaires à sa croissance. L'un de ces éléments les plus importants est l’alimentation de la mère. Par la nourriture les composants assurant au fœtus «matériaux de construction» à chaque étape de son développement entrent dans le corps de la femme. Le corps d’une femme supporte naturellement cette alimentation.

Porter un enfant est un processus très important car il est nécessaire d’assurer à l'embryon toutes les conditions nécessaires à sa croissance. L'un de ces éléments les plus importants est l’alimentation de la mère. Par la nourriture les composants  assurant au fœtus «matériaux de construction» à chaque étape de son développement entrent dans le corps de la femme. Le corps d’une femme supporte naturellement cette alimentation.

Non seulement fournir à la femme et l'enfant toutes les choses nécessaires à l'aide d’une bonne nutrition est important mais aussi il faut minimiser toute entrée de substances nocives dans le corps, ce qui peut nuire au bébé. Par conséquent, lorsque les services d'une mère porteuse sont utilisés dans le programme de reproduction, un accent particulier est mis sur les questions de nutrition. Une mère porteuse doit suivre un certain nombre de règles qui se rapportent à l'alimentation, les aliments et la façon dont ils sont cuits.

Particularités du menu

La nutrition pour une mère porteuse devrait être rationnelle et inclure des produits qui contiennent la bonne quantité de substances essentielles. Il est très important que le corps reçoive suffisamment de vitamines et d'oligo-éléments et que les protéines, les graisses et les glucides soient consommés dans la bonne proportion l'un par rapport à l'autre. Tout cela est défini et prescrit par type de nourriture et  quantités.

Pour la femme qui porte son enfant et la mère porteuse il est nécessaire d'exclure du menu un certain ensemble de produits y compris: aliments en conserve, produits fumés, produits semi-finis, champignons, alcool, boissons gazeuses.

Il existe également des produits dont l'utilisation devrait être limitée. Ce sont par exemple les confiseries et autres aliments riches en sucre, les aliments marinés, les aliments épicés, les aliments qui peuvent causer des allergies.

Le régime d'une femme enceinte ou d'une mère porteuse

Une femme dans cette période critique de la vie a besoin non seulement de manger les bons aliments, mais aussi d'observer un régime spécial:

• Manger souvent et légèrement. Dans le même temps, les repas devraient être cinq fois par jour dans la première moitié de la grossesse et 5-6 fois par jour dans la seconde moitié de la grossesse.

• Cuisiner à partir d'aliments frais et manger des aliments fraîchement préparés.

• Boire beaucoup de liquide. Une femme doit satisfaire le besoin quotidien du corps pour le liquide. C'est environ 35 g pour 1 kg de poids. Donc, si le poids est de 60 kg, alors 2 litres de liquide doivent être consommés par jour. Mais cette règle est annulée dans les dernières semaines de la grossesse, quand la quantité de liquide devrait être limitée à 0,8 litres.

• Lors de la cuisson, privilégiez les plats cuits à la vapeur, cuits au four, bouillis et cuits.

• Préparez un menu de façon à ce que le matin on mange plus de viande, de poisson et de céréales et, le soir, surtout des produits laitiers et végétaux.

Tout cela est important non seulement pour les mères porteuses, mais aussi pour les femmes qui portent leur enfant.

Une bonne nutrition donne de la force et de l'énergie, aide la grossesse à se passer facilement et permet à l'enfant pendant la période de formation de ne pas manquer des substances nécessaires.


Comentarios (0)